Ils peuvent tout simplement consister en un ensemble de sites semblables, à l’instar des 11 forts et châteaux de la traite négrière situés au Ghana (voir plus haut), des 17 monuments historiques de l’ancien Kyoto (1994) ou encore, en Espagne, des quelque 727 sites d’art rupestre préhistorique (1998). Many translated example sentences containing "patrimoine mondial immatériel de l'Unesco" – English-French dictionary and search engine for English translations. Not Now. 4,677 people like this. La Côte d’Ivoire figure sur cette prestigieuse liste à ce jour avec à son actif 5 biens inscrits dont 2 culturels et 3 naturels.Cette nouvelle inscription est une aubaine pour le pays qui se donne davantage pour objectif de valoriser ses biens culturels et atouts touristiques. Community See All. L’Al ‘azi, art de la poésie, symbole de louange, de fierté et de force d’âme: Émirats arabes unis: La Taskiwin, danse martiale du Haut-Atlas occidental: Maroc: Le dikopelo, musique traditionnelle des Bakgatla ba Kgafela dans le district de Kgatleng: Botswana: Le langage sifflé Auschwitz fut qualifié de cas exceptionnel ayant valeur d’exemplarité pour d’autres sites semblables7 afin d’éviter que la liste, qui visait aussi à célébrer les réalisations positives de l’humanité, ne soit remplie de camps de concentration. Stuttgart, Franz Steiner Verlag. 1995 On the construction of outstanding universal value. Le projet autour de la route du mercure a finalement été inscrit sur la liste en 2012 sous le nom de « Patrimoine du mercure : Almadén et Idrija », sans l’élément mexicain, ce qui rend la série plus cohérente et moins étirée géographiquement. 2010 “Intangible” and “Tangible” Heritage. Il ne fut utilisé seul que jusqu’en 1996, date de l’inscription du Mémorial de la Paix d’Hiroshima8. Grand Bassam allie architecture coloniale aux constructions modernes qui lui valent sa beauté actuelle. Cependant, il me semble qu’il existe d’autres biens du patrimoine mondial où cette dimension, qui n’est pas reconnue comme telle, est pourtant manifestement présente. 19Il faut évidemment avoir beaucoup d’imagination pour apprécier ce genre de « bien » car, lorsque les visiteurs se trouvent à l’un des points de l’arc, c’est moins le site en lui-même qu’ils considèrent que l’histoire liant entre eux les sites de la série. Mais dans le cas des œuvres du Corbusier, qui constituaient un ensemble extrêmement diversifié rassemblant des réalisations de second ordre tout en laissant de côté des ouvrages majeurs (Chandigarh en Inde, par exemple), elles n’étaient liées que par le nom de leur créateur. C’est alors à juste titre que cette danse a été inscrite sur la liste du Patrimoine Mondial Immatériel de l’Unesco en cette fin d’année 2017.Réserve naturelle intégrale du Mont Nimba, Du haut de ses 1752 mètres d’altitudes, le mont Nimba est l’un des sommets les plus importants de la Côte d’Ivoire. Community. or. Dès lors, ce qui ressemble de loin à un changement de politique conscient n’est en réalité qu’une rationalisation a posteriori des conséquences de l’opportunisme de certains États. Moins élitiste, celle-ci est désormais plus « anthropologique » et prend en compte les traces matérielles de la vie quotidienne. Cependant, cette reconnaissance n’est que partielle : les déclarations officielles insistent bien souvent sur la distinction entre les deux conventions, le patrimoine mondial restant ainsi solidement ancré dans le domaine du tangible. See more of Je soutiens Vichy, candidate au Patrimoine Mondial de l'UNESCO on Facebook. Lors d’une nouvelle présentation en 2010 et 2011, elles furent encore rejetées, l’Icomos n’étant toujours pas satisfait de la manière dont le concept de série était utilisé. Dans tous les cas mentionnés ici, le critère (vi) fut associé à d’autres, mais tant pour Aapravasi Ghat – où le site est dans un état de grand délabrement13 – que pour Le Morne – où il reste peu de traces matérielles de la présence des Marrons14 –, les aspects intangibles jouèrent manifestement un rôle décisif. Sauvegarde et Valorisation du patrimoine culturel de la ville de Saint Louis du Sénégal. Les onze forêts sacrées de kayas des Mijikenda au Kenya, inscrites en 2008, ont ouvert la voie puisque le Comité du patrimoine mondial a dans ce cas évoqué le rôle capital joué par ces lieux dans les croyances et le culte des ancêtres mijikenda. De la même manière, les biens en série, qui sont de plus en plus populaires, reposent eux aussi sur des « idées » et non sur la matérialité de chaque site. Stockholm, Stockholms Universitet (« SCORE Rapportserie 12 ») ; http://www.score.su.se (consulté le 6 août 2013). » (§ 86) Par conséquent, le Comité continue de déplorer les reconstructions non conformes et les rénovations excessives de sites déjà inscrits sur la liste tels que les centres historiques du Caire29, d’Istanbul30 et de Quito31, la Cité interdite de Pékin32 et le fort de Bahla en Oman33. 8 CC-79/CONF.005/06, p. 4 ; WHC-01/CONF.208/INF.13, p. 2-3. Unesco’s World Heritage Convention (Convention concerning the Protection of the World Cultural and Natural Heritage, 1972) and the identification and assessment of cultural places for inclusion in the World Heritage List. Les bâtiments proposés à l’inscription étaient plutôt récents ; seul pouvait donc être évalué le dogme bahá’i dont l’Icomos, en tant qu’instance experte du patrimoine, ne se sentit pas capable de juger de la pertinence15. Et si l’heure est à la réhabilitation de l’intangible, la résistance aux propositions élaborées pour correspondre à cette évolution est faible ; le tournant politique et le changement de mentalité qui semblent en résulter sont moins réels qu’il n’y paraît. La meilleure manière de procéder est bien souvent de pratiquer un lobbying intense et de passer des accords avec les États siégeant au Comité en échange d’un soutien lors des autres assemblées de l’Unesco, des Nations unies, ou bien au cours de négociations bilatérales. C’est alors à juste titre que cette danse a été inscrite sur la liste du Patrimoine Mondial Immatériel de l’Unesco en cette fin d’année 2017. 16Il est bien évident que bon nombre des nouvelles conditions permettant de définir l’authenticité sont en grande partie intangibles puisqu’elles n’apparaissent pas dans la structure matérielle : « [T]raditions, techniques et systèmes de gestion ; situation et cadre ; langue et autres formes de patrimoine immatériel ; esprit et impression […]. En 2007, après l’enregistrement de la proposition d’inscription, l’Icomos – le Conseil international des monuments et des sites, organisme de conseil pour les biens culturels – finit par se déclarer incompétent pour évaluer la candidature. Comme dans les autres exemples évoqués, la beauté des conceptions l’emporte sur celle de chaque site. fig. 23 ITH/09/4.COM/CONF.209/Decisions, p. 96-97. Le texte a certes donné pouvoir à des organisations consultatives, l’Icomos, l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), qui est consultée pour les sites naturels, et le Centre international d’études pour la conservation et la restauration des biens culturels (Iccrom), qui organise à Rome des formations et des stages de renforcement des compétences, chargées d’évaluer toutes les candidatures, en grande partie sur le modèle de l’évaluation par les pairs dans l’univers académique. Logan, William Stewart et Reeves, Keir (éd.). 9 L’arc de Struve à Beresnäki, Nemezis, Lithuanie. Plus de 190 États membres ont signé la Convention sur la protection du Patrimoine … Spectacle donné à loccasion du lancement de lannée de commémoration de la lutte contre lesclavage et de son abolition, 2004, Ghana. Il est réputé pour ses pouvoirs permettant l’accroissement de la productivité du village dans lequel il est pratiqué. Les 962 biens2 du patrimoine mondial correspondent (ne serait-ce que dans l’idéal) à des zones bien délimitées de territoire ou de mer ou à des combinaisons de plusieurs zones – allant parfois jusqu’à une centaine. Julie Reynes, Mission Nice Patrimoine Mondial:Nice, a city born from tourism facing new challenges . Dans d’autres cas, comme avec les églises historiques de Mtskheta, l’ancienne capitale de la Géorgie34 (1994), le château de la Wartburg35 (1999), les fortifications de Bellinzone36 (2000), le site archéologique de Tiwanaku en Bolivie37 (2000), la vallée du Haut-Rhin moyen et ses nombreux châteaux médiévaux rénovés au xix e siècle38 (2002), et la forteresse de Kuressaare en Estonie39 (2004), l’absence d’authenticité, selon la définition de la charte de Venise, a été largement minimisée : on a jugé qu’elle était « typique de l’époque », « motivée par des facteurs religieux », « ne datant pas d’une époque récente », ou bien encore qu’elle passait à l’arrière-plan étant donné que ce n’étaient pas les édifices mais le paysage dans son ensemble qui était pris en compte. En 1985, une première proposition fut rejetée sur la base de l’inauthenticité du site43. 5 Fels Cave, domaine du chef Roi Mata, Vanuatu. Ce déséquilibre de fait reflétait une faiblesse dans notre système : uniquement préoccupé par la protection du patrimoine matériel, il ignorait le patrimoine immatériel et laissait ainsi de côté des aspects culturels qui jouent pourtant un rôle fondamental dans la diversité culturelle bien souvent incarnée par les cultures du “Sud”. La reconstruction n’est acceptable que si elle s’appuie sur une documentation complète et détaillée et n’est aucunement conjecturale. Réserve naturelle intégrale du Mont Nimba Du haut de ses 1752 mètres d’altitudes, le mont Nimba est l’un des sommets les plus importants de la Côte d’Ivoire. Pourtant, la structure du bâtiment, entièrement rénovée, date du xix e siècle. En effet, l’inscription au patrimoine mondial contribue souvent à développer le tourisme, la fierté nationale et le développement local ; elle peut favoriser des projets de conservation et mobiliser des soutiens politiques et financiers considérables. Ainsi, tout ce qui est censé avoir une « valeur universelle exceptionnelle », ou VUE, est normalement visible par quiconque visite le site en question (le critère de la VUE, valable pour l’humanité tout entière et pas seulement pour certaines factions nationalistes, religieuses ou autres, représente la condition préalable à l’inscription sur la liste du patrimoine mondial). 2009 « Global cultural governance: Decision making concerning World Heritage between politics and science », Erdkunde 63 : 103-121. L’éradication des haines raciales, ethniques et religieuses fut quant à elle commémorée avec l’inscription au patrimoine mondial de la prison de Robben Island où Nelson Mandela fut enfermé (1999), de la vieille ville de Mostar (2005) et de son célèbre pont, qui, après sa destruction délibérée pendant la guerre des Balkans, venait d’être reconstruit sous le patronage de l’Unesco, et de la vallée de Bâmiyân (2003), deux ans après que les talibans eurent dynamité les deux grands Bouddhas. C’est l’identité culturelle et artistique du peuple Gouro. 2008 Places of Pain and Shame: Dealing with “difficult heritage”. Pris isolément, les 34 points fixes principaux (sur un total de 265 à l’origine) n’ont pas de sens ; ils doivent être considérés dans leur ensemble. UNESCO Centre du patrimoine mondial ... Cet accord codifie légalement la conservation et la planification spatiale des cinq sites, recouvrant le patrimoine matériel et immatériel et les écosystèmes agricoles et forestiers à l’intérieur des délimitations des sites. Cependant, il devient extrêmement difficile de justifier, pour un projet à visée universaliste comme celui de l’Unesco, le fait que l’Europe héberge au moins dix fois plus de biens par habitant que l’Asie et que, en outre, l’Afrique subsaharienne possède si peu de sites culturels. La Convention sur la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel, qui a fêté son quarantième anniversaire en 2012 et a été ratifiée par 189 États (soit presque la totalité d’entre eux), met elle aussi de plus en plus l’accent sur des aspects de la production culturelle qui ne sont pas immédiatement perceptibles et mesurables. Le Décret provincial est basé sur la Loi No. Londres, Routledge. L’Icomos lui-même a consacré son assemblée générale de 2009 à la question de « L’esprit du lieu », préférant le compromis à l’opposition frontale. Ils ont également permis de remettre en question l’orthodoxie de la charte de Venise. 4,685 people like this. […] Article 12. Les Orientations établissent que, tant que la série dans son ensemble possède une VUE, les éléments isolés qui la composent n’ont pas nécessairement besoin d’en avoir une (§ 137) ; un tel raisonnement est particulièrement adapté aux biens tels que l’arc géodésique de Struve cité plus haut. Fonds du patrimoine mondial, Contributions des États parties; Questionnaire du rapport périodique; Au sein de l’UNESCO. 7Dans la liste des biens « politiques » évoqués plus haut, il existe une sous-catégorie associée aux migrations forcées. Bien que les partenariats noués en toute bonne foi autour de ces projets de séries puissent favoriser la connaissance et la conservation des sites en question, l’impulsion de départ vient souvent de ce rouage de la procédure que les États européens exploitent très sciemment, eux qui bénéficient d’une longue expérience de la coopération avec leurs nombreux voisins. Les éléments destinés à remplacer les parties manquantes doivent s’intégrer harmonieusement à l’ensemble, tout en se distinguant des parties originales, afin que la restauration ne falsifie pas le document d’art et d’histoire. Publié le 22/01/11 12:29 -- mis à jour le 00/00/00 00:00. Seuls deux biens sont retirés de la liste depuis sa création3. Inscrit en 2010 sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité De nombreux défenseurs de la nouvelle Convention souscrivent à une logique compensatoire, qui va souvent de pair avec certaines conceptions simplistes de la distribution géographique des différentes formes de patrimoine53. Si la maison de Darwin, taxée d’inauthenticité, fut rejetée en dépit du fait qu’elle fut méticuleusement reconstruite à l’identique, de plus en plus de sites reconstruits ont aujourd’hui le privilège de figurer sur la liste du patrimoine mondial. Cette logique a également été invoquée par mes informateurs pour expliquer les « ajouts » auxquels procèdent les États : ces derniers peuvent ainsi augmenter une série – par exemple en additionnant 24 beffrois français et belges (2005) à la liste des 33 déjà existants en Belgique – ; ils peuvent transformer des sites isolés en biens en série – comme ce fut le cas lorsque le chemin de fer de montagne des Nîlgîri (2005) et la ligne de Kalka à Shimla (2008) vinrent rejoindre la liste déjà établie du chemin de fer himalayen de Darjeeling (1999), inaugurant ainsi la série des « Chemins de fer de montagne en Inde », ou quand le limes de Germanie (2005) et le mur d’Antonin en Angleterre (2008) furent ajoutés au mur d’Hadrien (1987), créant ainsi les « Frontières de l’Empire romain », ou encore avec le projet actuel de réunir dans un même bien transnational un certain nombre de sites vikings figurant déjà sur la liste à titre individuel et de nouveaux sites. » (DG/2001/52, p. 1). Ils ne nous appartiennent pas. L’intérêt, aujourd’hui si grand, porté aux matériaux d’origine et à leur patine n’est pourtant qu’une évolution relativement récente dans l’histoire de la conservation en Occident, apparue longtemps après que John Ruskin et William Morris eurent commencé à diffuser l’idée selon laquelle « la conservation des monuments du passé n’est pas une simple question de convenance ou de sentiment. Autor: Brumann, Christoph; Genre: Zeitschriftenartikel; Im Druck veröffentlicht: 2013; Titel: Comment le patrimoine mondial de l’Unesco devient immatériel 16:00 – 16:30: Conclusion and Perspectives . 5La plupart des biens du patrimoine mondial sont inscrits sous deux ou plusieurs critères. 22Cependant, plus encore que le souci de cohérence intellectuelle, c’est la tension permanente entre les aspirations universalistes du patrimoine mondial, d’un côté, et les intérêts particuliers des États-nations, de l’autre, qui joue un rôle fondamental. » (§ 82) Dès leur publication, ces nouveaux critères ont servi à justifier l’inscription des paysages culturels associatifs. 28Entre 2010 et 2013, certains pays puissants du Sud ont commencé à prendre les choses en main lors des sessions du Comité du patrimoine mondial, conséquence logique de la frustration accumulée au cours des dernières années. Bien que, dans tous les cas exposés ici, les éléments pris individuellement soient tout à fait matériels et même, pour certains d’entre eux, relativement célèbres, ils ne représenteraient pourtant pas grand-chose en dehors de la série où ils sont rassemblés. Après avoir été mise à l’écart par une certaine orthodoxie en matière de restauration à la fin du xx e siècle, cette conception est actuellement en train de regagner du terrain dans le champ du patrimoine mondial. Le Boulou et le Djela, deux masques du peuple Gouro installé dans le centre-ouest de la Côte d’Ivoire. Bien que ce soit le programme du patrimoine mondial qui continue de susciter le plus la convoitise, la Convention de 2003 séduit par sa nouveauté et reçoit les faveurs des médias, comme l’a montré, en 2010, le soutien public du président Sarkozy au projet d’inscrire le « repas gastronomique des Français » sur la liste représentative. 28 http://www.international.icomos.org/naradoc_eng.htm. 53 Un exemple nous est fourni par le discours de Koïchiro Matsuura, directeur général de l’Unesco, prononcé lors de la première Assemblée générale de la nouvelle Convention : « À l’époque où je présidais le Comité du patrimoine mondial [1998-1999], j’étais très conscient de la répartition géographique inégale des sites de la liste du patrimoine mondial, qui était, de manière générale, plus représentative du “Nord”. UNESCO dans le monde (UNESCO/ERI) Informations relatives au patrimoine culturel immatériel (UNESCO/CLT/ITH) 6Si le critère (vi) reste ainsi le cousin pauvre des autres critères, les propositions qui s’en réclament sont bien souvent celles qui mènent aux discussions les plus complexes et les plus passionnées au sein du Comité. Dans ce dernier cas, il s’agissait d’une forme de réparation suite au refus de l’Unesco d’inscrire le site en 198312. Cela est en partie dû à un changement d’attitude plus général. Facebook is showing information to help you better understand the purpose of a Page. 8Si l’on regarde maintenant au-delà du patrimoine « sombre », la même chose se produisit pour les lieux saints bahá’i à Haïfa, en Israël. 1875 Dictionnaire raisonné de l’architecture française du xie au xvie siècle, vol. Cependant, dès la création du critère (vi)5, le Comité a répertorié certains sites sous ce seul critère, dont pas moins de cinq durant les deux premières années. Patrimoine mondial; Patrimoine culturel immatériel; Patrimoine documentaire (Mémoire du Monde) Patrimoine mondial. C’est en 1981 que l’Unesco la juge apte à intégrer son patrimoine de chef d’œuvres naturels et culturels. Cependant, presque la moitié du total des inscriptions concerne encore l’Europe ; de plus, les pays très actifs en termes de propositions sont également les plus rapides quand il s’agit de s’adapter aux nouvelles catégories. Mais cette condition est parfois utilisée pour rattacher à une série des éléments qui n’auraient autrement pas pu être facilement défendus devant les organisations consultatives et le Comité. Community See All. 2 Mémorial de la Paix d’Hiroshima, dôme de Genbaku, s.d. Recevez qratuitement tous les matins une sélection des article de Fratmat.info, Côte d’Ivoire : L’UNESCO met à jour les biens ivoiriens inscrits au patrimoine mondial, La danse Zaouli vient compléter la liste des 4 biens ivoiriens déjà inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO, l’Organisation de Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture. La culture ivoirienne est riche de par la beauté et la diversité de peuple qu’abrite le pays. Théoriquement, les 1 497 candidatures potentielles qui se bousculent sur les listes indicatives des États parties pourraient toutes figurer un jour sur la liste du patrimoine mondial. Les délégués s’interrogèrent donc sur la façon dont ils devaient évaluer un site relevant de deux projets distincts. Enfin, le passage à l’immatériel est également visible dans la popularité croissante des biens en série, qui sont parfois transnationaux et dont la VUE réside dans les événements, les idées et les relations fonctionnelles qui lient les sites entre eux plutôt que dans la valeur indépendante de chacun et de son aspect extérieur. Kautokeino, Norvège. L’UNesCO aujourd’hui 3 | 2011 L’engagement de l’allemagne pour le patrimoine mondial de l’UNesCO avant-propos du président de la Commission allemande pour l’UnesCo en 2012, nous allons célébrer le 40e anniversaire de la Convention concernant la protection du patrimoine mondial culturel et naturel de l’UNESCO, adoptée en 1972. ». fig. Si d’autres facteurs ont joué un rôle (Schmitt 2008 ; Bortolotto 2010), ces critiques ont, selon moi, été les plus déterminantes pour décider l’Unesco à aller plus loin que ne le faisait un texte antérieur et moins contraignant, les « Recommandations sur la sauvegarde de la culture traditionnelle et populaire », adopté en 198952. Ces bâtiments connurent d’importantes campagnes de restauration aux xiii e, xvii e et xx e siècles, au cours desquelles ils furent entièrement ou partiellement démontés, et une grande partie des matériaux abîmés remplacés27. Ce monstre d'architecture, qui sera classé au patrimoine mondial de l'Unesco en 1996, prenait vie. Christoph Brumann, « Comment le patrimoine mondial de l’Unesco devient immatériel », Gradhiva, 18 | 2013, 22-49. » (Ruskin 1987 [1849] : 206) Avant eux, Eugène Viollet-le-Duc, l’un des pères fondateurs de la conservation, estimait que la vision artistique d’origine avait plus d’importance que l’exécution matérielle concrète, qui pouvait toujours être en deçà de l’idéal de départ.

La Tribune Le Progrès Savigneux, Définition Jalousie Amoureuse, Fougue Synonyme 6 Lettres, Romances Sans Paroles Pdf, J'ai Demandé à La Lune Tab, Master Cca Iae, Appel De Detresse 3 Lettres, Technique De Polissage Métaux, Mary's Hotel Telephone, Coucy Le Château 2018,