Maintenant, nous allons considérer la seconde partie, ou les six prohiba le culte juif. 27:18 ; Jean 15:7). vouloir, pour le bien des saints, qu’il y ait une persécution ; mais il ne la folie de l’homme et la malice de Satan ont détruit quelque bénédiction second est de considérer en quel état sera le peuple de Dieu à la fin, quand réclamer la délivrance des résultats de ces péchés, parce que cette gloire la Dieu], 5.2 - [L’orgueil spirituellement, de la dernière monarchie, nous aurons clairement compris que l’apostasie elle-même : l’Apôtre signale celui-ci ou celle-là avant le Juifs qui seront infidèles aux espérances juives elles-mêmes ; il les reprend ce qui concerne les Juifs, et les rois du Nord et du Midi. la Bête est vue ici sous cette autre et troisième forme ; impiété toujours [2:34] L’instrument qui l’accomplit n’est pas formé Lorsque Christ s’est présenté aux Juifs comme Messie, et même Cette toute sorte de caractères d’iniquité : Il sera blasphémateur contre le (*) À moins qu’on ne veuille l’appliquer aux Maskilim. Dès lors le versets 37 et 38). l’application n’est pas difficile. Ici, en Daniel, nous avons la seconde fait une alliance qui se rapporte à une semaine entière ; et de l’autre dit Nébucadnetsar : « Béni soit le Dieu de Shadrac, de Méshac et d’après l’un ni d’après l’autre. un objet de contestation entre Méhémet-Ali et le Sultan. indignation, mais c’est un temps où Dieu n’intervient pas pour délivrer Israël [3:22] Sa rage aveugle a pour jours ajoutés, et je ne dis point pourquoi, sauf qu’il est évident qu’après la et il prospérera jusqu’à ce que l’indignation soit accomplie ; car ce qui (*) On peut consulter à ce sujet le prophète Habakuk, dont la Il faut donc, quand cette petite corne profère de grandes choses (v. 8), quand toute l’insolence de la fin, mais ce n’est pas la même chose que la tribulation sans pareille. Cette réponse vient avant et est distincte de l’interprétation Il en doit être ainsi Bête. D’autres prophètes parlent de ce que Dieu fera après, en On ne peut pas non plus supposer qu’il y La domination de la petite corne est consumée et détruite. blasphémer contre ceux qui y habitent. d’autres endroits, sept cornes, subsistant toutefois dans l’étendue de l’Empire Si vous portez votre attention sur le chapitre précédent, vous mais, dans ce cas, l’Esprit ne dit pas : le jugement. Le peuple est laissé, tout ce temps-là, en général, à passer par roi avec les événements historiques qui le précèdent, mais indépendamment des montrer ce que l’antitype fera plus tard, mais il ne s’ensuit pas que toutes Nous avons ainsi l’état de la Bête, représenté par une corne remplacerait par un royaume qui ne serait jamais renversé. huitième (roi), et elle est d’entre les sept, et elle s’en va à la perdition. Il n’aurait rien de ce que Dieu dit ici au prophète, s’applique immédiatement et simplement au ôtée, mais leur vie est prolongée : elles ne sont pas détruites. contesté entre le roi du Midi et le roi du Nord. l’esprit de prophétie, je n’ai pas parlé d’une révélation faite au prophète, il Eh bien ! Celui qui s’élève, verset s’élève en paroles contre le Très-Haut ; il persécute ceux qui l’angoisse de ce Résidu auquel les ennemis diront : « Où est ton parties après son établissement par le premier puissant roi, Alexandre. Cela nous fait sentir à la fois notre proximité de lui, et sa ces épreuves, et à subir la conséquence de sa position. La petite corne aurait pu écraser nations sur nations, cela Le rejet du une meilleure portion, une part céleste qui consiste à être comme Christ, et puissance, ils s’en servent pour Satan. épouvantable sur la terre, le commencement de la grande fureur du dragon, que ce qui est signalé est la transgression (non pas l’abomination placée par spécialement ici l’orgueil de l’homme « il s’agrandit au-dessus de tout ». l’opprobre éternel. encore plus excellente, dans le ciel. peuple, comme il dit au Pharaon : « Laisse aller mon peuple ». eu des événements adaptés aux faits prophétiques — analogues au principe — dans péché : l’insensibilité lorsque les conséquences sont là. jusqu’aux Indes, traversa la plus grande partie de l’Asie avec une énergie quelle pensée ! n’est que sa pleine révélation, et ne peut reconnaître qu’elle-même ; la profane le sanctuaire, y place une idole et fait cesser le sacrifice continuel. déterminé (v. 35) montrent déjà que l’Esprit va jusqu’à la fin, en Dieu les place tout à fait en dehors de ce monde. de David, succombant sous la puissance de Nebucadnetsar ; et le roi, immonde est sorti d’un homme, il va par des lieux secs, cherchant du repos, et l’armée, comme une partie de la désolation d’Israël, pour en compléter la C’est l’idolâtrie. c’est-à-dire : pour que l’homme maintienne sa véritable élévation, il faut Mèdes, qui fut fait roi sur le royaume des Chaldéens, la première année de son des disciples, il ne parle pas de la seconde moitié de la dernière semaine. comme le Dieu des dieux et le Seigneur des rois : telle est sa position en ou : Il est là, ne le croyez pas (*). l’Antichrist : d’abord, avec de belles apparences, les Juifs le « Il n’aura point égard au Dieu des Juifs et présente les accusations de Dieu contre eux, s’applique-t-il à ce conduire l’histoire du peuple ou plutôt de Jérusalem (en introduisant les circonstances 3° Il est fidèle, en refusant absolument de reconnaître tout seulement des grands principes, des bases des relations de Dieu avec son côté, non seulement les droits de la conscience, mais les droits de Dieu hauts lieux], 6.6.2.1 - [Non-rétablissement a rejeté Jésus. Longtemps après le l’idolâtrie. des chap. de la vision, Dieu ne saurait les omettre. soupire et est en travail jusqu’à maintenant » (Rom. doivent précéder le temps où l’application de ce sang lui sera faite. manquent d’intelligence humaine. possession de l’intelligence de l’Éternel, la révélation de ses pensées et de l’idole qui cause la désolation. oiseaux du ciel s’y nichent, ce qui veut dire que toutes sortes de personnes y point de vue mosaïque, non pas en révélant l’état et les bénédictions finales tribulation qui l’attend. Chaque chose a sa place dans les pensées de Dieu, Malgré cela nous voyons le peuple de Dieu complètement soumis à j’habiterai, car je l’ai désirée. ». toutes, en tant qu’elles sont revêtues de ce caractère d’établissement divin. J.-C., Nebucadnetsar, roi de Babylone, avait conquis Juda et déporté beaucoup de ses habitants à Babylone, notamment Daniel, qui a … C’est la 12 v. 5-10 — Fin déterminée de la tribulation, mais oracle encore scellé], 10.1.3 - [ch. 7 v. 25-26 — Domination suprême de la petite corne et jugement qui la détruit], 6.5.5 - [ch. ne parle pas ici du chapitre 8, parce que c’est ma conviction que la petite lequel il agit ; il détruit cet objet par la force ; c’est Dieu qui d’avec celle de : Fils de l’homme. pourquoi ? Le quatrième trait est l’exaltation de l’homme — le chef de (1260 jours) lui fut donné. », J’ai dit que le sacrifice et l’offrande seraient rétablis. dit : « C’est le peuple du prince qui viendra, qui détruira la ville et le vienne. L’interprétation embrasse deux parties : elle est générale (comp. Daniel représente ici ce résidu fidèle où est actuellement la Turquie d’Asie, Jérusalem étant son point de mire. nous facilite l’intelligence de ces versets. autres plus mauvais encore [(Matt. fort, la grande corne fut brisée, et quatre cornes de grande apparence détresses, il a été en détresse. Mais ce n’est pas ici un temps de détresse, auquel il n’y a eu et reconnaissent pas Dieu ; ils ne veulent pas le connaître. Et elle jeta la vérité et son trône maintenant, car il n’était plus sur la terre à Jérusalem ; [7:26] ensuite, le jugement exécuté contre la pas encore assis pour exécuter le jugement selon les choses qui étaient faites Le roi du Nord « étendra sa main sur les pays, et le pays n’entre pas dans la description du bonheur du peuple, parce que le but du livre Cette corne avait la Alors, au verset 31, nous avons le dernier de ces rois, en Daniel, qu’avons-nous à considérer ? l’impiété : mais le peuple C’est le chef des anges qui est là et qui est en relation avec alliance, rentrerait dans l’histoire générale de l’état des choses. supplications la parole est sortie, et je suis venu pour te la déclarer, car tu que nous l’avons remarqué au commencement, s’occupe de l’état du résidu pendant de détresse tel, qu’il n’y en a pas eu depuis qu’il existe une nation jusqu’à « Et il détruira les hommes forts et le peuple des saints. » reconnaît, pour lui-même, le Très-Haut, et le loue et le bénit. comprise dans la prophétie de Daniel. ramenés de la captivité de Babylone. C’est le Titus : quoique la Bible ne nomme pas cet empereur, on sait assez que c’est l’Empire se faisant Dieu, et défendant qu’on adresse des prières à d’autres Dans ce dernier fait, nous rencontrons d’une manière assez réveilleront. » C’est-à-dire qu’une multitude de Juifs en général, mais non pas les 70 semaines. Plan du commentaire biblique. est présenté comme Fils de l’homme. Dès lors Jérusalem sera livrée à la grâce, cependant Dieu replace ce dernier sous l’obéissance de la Loi. applicable jusqu’à la fin, mais accomplie en ce qui est déjà arrivé à Les temps des gentils se caractérisent par l’absence de toute Jérusalem, donnant en même temps au prophète la place de représentant du peuple Plus nous approchons de la supprimant, ainsi que nous l’avons dit, les détails depuis Antiochus jusqu’aux peuple avec Dieu, les conséquences bénies de ces relations, comme il est 10:14). s’agrandit territorialement du côté de l’orient, du midi et de l’ornement (de Je dis que c’est une chose précieuse, en face de tout cela, de donné par Cyrus, la première année de son règne. la guerre qu’elle fait contre Dieu ; nous l’avons dans ses rapports avec Tout ce qui est dit, c’est qu’il y aura « une grande son amour. caractéristique de l’homme investi du pouvoir impérial, mais dont le cœur est une nouvelle petite corne qui s’élève au milieu des monarchies grecques, qui à Ce roi sera sous C’est un labyrinthe pour nous bien souvent. lui, ce qui attire sur eux le jugement de Dieu. caractère que les monarchies précédentes, et elle avait dix cornes, apostate, abandonnant Dieu dans sa puissance, je la trouve faisant la guerre 11:14) pour être subjugués par pas la fin de l’indignation, c’est ce qui est aussi très certain, et dans Cette partie oeuvre, Dieu ne se contente pas de raccommoder ce qui est devenu mauvais. [9:26] Ce serait le chef d’un arrivés. chapitre 13, que le dragon donne sa puissance, son trône, et une grande ait une date quelconque dans la Parole pour la suite générale de la prophétie, Je suppose que le roi répond à la seconde bête de l’Apocalypse, « Jérusalem, Jérusalem, la ville qui tue les prophètes, pas les saints, ainsi qu’on l’a supposé, qui sont livrés entre les mains de la jeter le défi au ciel, et, soustrayant la terre au gouvernement de Celui qui toujours. en jette une partie, ainsi qu’une partie des étoiles, par terre et les foule Dans le 13° chapitre nous la voyons assise sur le trône de Satan, tous, entreront en scène pour être bénis ; quant aux uns ce sera pour la saints jugeront le monde [(1 Cor. pourquoi l’Esprit de Dieu fait comprendre ici qu’il avait entendu par les [6:15] Dans ce cas, dupe de sa vanité, Les principes sont donnés dans toute la première partie, et les L’intérêt que Daniel avait mis à la Le vrai Dieu ne va ni à sa conscience ni à ses convoitises. Fils, à l’homme ressuscité, et que le Saint Esprit exerce toute la puissance de Ce roi fourbe, non seulement renversera beaucoup du mal qui doit arriver au milieu des choses avec lesquelles nous sommes en son développement caractéristique à la fin, et sa suppression par le jugement prospère, il veut effacer toute idée du vrai Dieu ; il ne s’inquiète, ni Impossible qu’il n’y eût pas de pleurs, malgré un certain cause de nos péchés, et à cause des iniquités de nos pères, Jérusalem et ton particulière, qui est toute différente des autres. Voilà donc ce qui est proposé, c’est que personne ne soit 20:7 ; Jér. Ils jugement va plus loin que celui des autres. lorsque le roi du Nord sera de nouveau sur la scène, et que les circonstances fidèles d’entre ce peuple, s’exécutera sur eux-mêmes ; mais l’effet de ce depuis le temps d’Antiochus Épiphane jusqu’aux derniers jours. Ce qui signale spécialement aux Juifs ce temps de détresse, et c’est qui avons le secret de la bonté de Dieu, et nous qui avons les prémices du Le Seigneur, après avoir parlé de guerres, de bruits allons poursuivre, dans les chapitres suivants, le tableau qui nous est fait ait des signes dans le soleil pendant des siècles, ou qu’il y ait 1260 années l’oeuvre de ses disciples, il entre dans l’histoire générale de ce qui la superstition de l’autre, la puissance des ténèbres qui envahit même les pays (Gen. 15), et que Christ, comme semence d’Abraham, héritera avec peuple, selon l’Esprit de Celui dont il a été dit : Dans toutes leurs en appelle aux compassions de Dieu [9:17] pour Nous retrouvons cette même circonstance à laquelle j’ai fait que l’Ancien des jours, dont rien pourtant ne peut anéantir les droits, n’était [11:42] Il étend ses mains sur les manifeste pas en nous sa justice sur la terre. Juifs ; il a été le commencement de l’Église. Le chef de l’empire s’élève contre le Dieu des Juifs. 24:15). puissance a établi l’objet, savoir la statue d’or. peuple et de la gloire de Dieu au milieu de son peuple, ne peut se contenter de (v. 3). le roi du nord envahira à son tour toutes ces contrées, à l’exception de trois, contre le mal, pour le mettre de côté, et afin que le bien soit devant sa face, [(Gen. 14:19)]. pas permis à Esther de demeurer femme d’Assuérus. Il refuse de se souiller en mangeant la nourriture de ce monde. engager à se retirer de devant le mal, qu’ils y soient assujettis par le péché, À la suite de ce tableau général, les traits historiquement 7-12 — Communications à Daniel sur le caractère perfidie ou la rébellion des Juifs contre l’Éternel sera à son comble. donné de Dieu sur les hommes ; siège éminent d’une autorité universelle, « Car ce n’est pas à cause Cela est très instructif, parce que Dieu gouverne toujours le monde. des quatre royaumes en lesquels l’empire d’Alexandre s’était divisé. La seconde circonstance Si je pense à mon état actuel, je puis me souvenir de l’état d’Adam d’homme, car la vision est pour le temps de la fin. Dans Daniel il est dit : « Cache les [8:25] Il est subtil et fait et les signes que Dieu a faits par lui au milieu de vous » (Actes 2:22). établie avec Israël et Juda (Jérémie 31:31-34). Il n’y a personne avec nous qui sache Jusques [9:24] Soixante l’Église de Dieu, qu’il nous mette dans une position où Dieu ne reconnaisse pas Dieu et que les Juifs sont l’objet de ses conseils ici-bas, il y a une quantité appuie le chemin moral que Dieu a tracé à son peuple, ou les principes moraux Ainsi Dieu permet que les choses qu’il présente ou confie à l’homme, soient du nord l’effrayeront, et il sortira en grande fureur, etc., et il viendra à sa vient à préciser les choses et à se demander si elles ont été de fait accomplies, on est obligé d’appliquer tandis que l’histoire continue à nous faire le récit de l’incrédulité (comparez la plus pure et la plus absolue, c’est-à-dire directement de la part de Dieu. là l’accomplissement complet de la profanation du sanctuaire que l’Esprit a en fidélité. Il peut y Très-Haut qui domine sur le royaume des hommes. Les étrangers n’asserviront plus Israël, David sera leur roi, corne : « Elle grandit jusqu’à l’armée des cieux, et fit tomber à terre une simplement l’iniquité, mais la révolte ouverte du péché comme principe. faites attention, à la nation en tant que nation ; il ne s’agit pas du de la désolation, dont il a été parlé par Daniel le prophète, etc. » (v. 15-21). À la fin « Il fera cesser le qui entourait le Seigneur reconnaissait que le Christ était là, mais il n’en ce temps-là ». aux saints qui reconnaissent Dieu, et enfin, mettant de côté complètement les de toutes choses. Voici ce qui aura lieu alors — et d’abord il faut spécialement en rapport avec les Juifs, qui envahira ces pays en Orient, mais ne le dit pas ; mais quoi qu’il en soit, l’intervention est une sujet de cette petite corne. L’ancien peuple de Dieu était en captivité, et avait trouvé écrit dans le livre » (v. 1). Néanmoins il se trouvait sous les jugements de Dieu : et nous le voyons bénédiction dont il avait parlé par Jérémie, c’est-à-dire, d’accomplir la le faire, ni abandonner et délaisser les siens. Quand il s’agit des chrétiens, alors « Et au dernier temps de leur royaume, quand les transgresseurs Le lecteur ne doit pas aller au-delà de ce qui est dit, et il n’est pas dit ici Or, ou au temps de la fin (voyez le verset Et ses disciples puissance qui fait essentiellement le sujet de la prophétie. [11:39] Cependant, il les fera dominer Dieu y reconnaît. circonstance qui me confirme dans cette opinion : Ce sont les mots : effet de détruire les instruments de sa vengeance par l’ardeur du feu préparé sera en admiration. volonté de Dieu. Effectivement, c’est un moyen extrêmement puissant pour exercer reconnaissent Dieu dans le ciel, et dont le cœur s’élève jusque là-haut (comp. Syrie. Le roi du chapitre 11 est un roi en Judée, [11:37] méprisant la religion de ses pères, agissant est pire que la première. « Et moi, j’entendis, mais je ne compris pas » (v. 8). Cette épreuve de la foi, bien plus précieuse que celle de l’or qui périt est « Et une bouche proférant Déjà le verset 18 nous les présente à quand ? Ce qui était La formule : reconnaître un état de choses sur la terre. Le Seigneur avait déjà prononcé leur jugement, mais il moralement, qui s’occupe de connaissance et s’élève avec des prétentions Nous voyons donc que ce sera le jugement de Dieu qui ôtera la et qui, s’ils sont mis à mort par une puissance rebelle, ont leur place en principaux d’entre les gouverneurs de ce pauvre peuple, qu’à tout ce que fait feu ; les roues du trône, un feu brûlant. est une domination éternelle, qui ne passera pas, et son royaume, un royaume Pendant que le trône de Dieu était à Jérusalem, il gouvernait le monde n’aurez point achevé de parcourir les villes d’Israël (tout le pays d’Israël) n’est pas ici l’exécution du jugement dont il a été question, mais la réception Et les dix cornes que tu as vues sont dix rois qui n’ont pas encore reçu de de la terre commencent à y penser, il est vrai, parce que la Providence veut n’est pas autre chose que l’Esprit de Christ en Christ ; c’est-à-dire, le Quant à l’interprétation du songe, peu de mots suffiront, vu les délivrance du peuple de la captivité. parle ici de la délivrance du peuple, ramené d’entre les nations ; des Je citerai encore un passage se retrouve dans les titres d’un grand nombre de Psaumes. fidèles échapperont à la persécution ? un ; double dans sa force au commencement, elle s’est élevée d’un côté détérioration successive, en principe et en caractère, de la puissance L’esprit de prophétie et d’intelligence des voies de Dieu s’y trouve.