Que faut-il savoir des élections de mi-mandat américaines? Seule l'une d'elles, l'affaire des colis piégés, est explicitement liée à cette campagne. Il tue 11 personnes juives avant l'arrivée de la police. À la mi-novembre, les résultats définitifs de 6 circonscriptions sur les 435 que comptent les États-Unis n'étaient pas encore connus[30],[31]. La majorité des États confient cette responsabilité à leurs législateurs et accordent au gouverneur un droit de veto. Historiquement, aucun candidat républicain n’a pu devenir président sans remporter cet État pivot essentiel. Cependant, les démocrates sont confrontés à une carte électorale difficile : une partie des circonscriptions a été victime de gerrymandering au profit des républicains et les électeurs démocrates sont géographiquement regroupés dans les zones urbaines[2],[4],[5]. Le choix des électeurs pour les postes à pourvoir dans leur État respectif revêt cette année une importance nationale en raison du redécoupage prochain de la carte électorale fédérale. En date du 23 novembre, légèrement moins de 112 millions de votes ont été comptabilisés. L'électorat est également plus blanc et âgé lors des élections de mi-mandat, favorisant le Parti républicain. C'est un doublement en huit ans, par rapport aux 19,19 millions de votes anticipés en 2010[24]. Puis il continue la fusillade par un échange de coups de feu avec la police, au cours de laquelle 3 policiers et Bowers sont blessés, ce qui l'amène à se rendre. Sans triompher, les démocrates ont repris la Chambre des représentants. Ces élections se déroulent en même temps que des élections sénatoriales et élections de gouverneurs. Il est à noter que l'immigration clandestine est une des principales préoccupations politiques des électeurs républicains alors qu'elle est l'une des moins importantes pour les électeurs démocrates[12]. Le nom d’utilisateur (pseudonyme) ne sera plus affiché. Le 11 avril 2018, Paul Ryan, président de la Chambre annonce qu'il ne sera pas candidat à sa ré-élection, s'ajoutant à la longue liste de républicains qui ne se représenteront pas en novembre, dans un contexte favorable aux démocrates[7]. veuillez revoir vos paramètres avant de poursuivre votre visite. Le réseau social très utilisé par l'extrême droite anglophone Gab, sur lequel Bowers était actif, ferme deux jours après la fusillade. Selon David Wasserman du Cook Political Report, « c'est le reflet du pessimisme des républicains à propos de la reconquête de la majorité en 2020 »[1]. Certains élus évoquent leurs difficultés avec le style du président Trump, candidat à sa réélection, lassés de devoir justifier quotidiennement les tweets du président[1]. À sept mois des élections de mi-mandat, un sondage montre que 69 % des Américains âgés de 18 à 29 ans souhaitent voir le Congrès basculer dans les mains des démocrates[3]. Auteurs de l'article « Élections américaines de la Chambre des représentants de 2018 » : Débats autour de la nomination de Brett Kavanaugh à la Cour suprême, Venue de caravanes de migrants à travers le Mexique, Brian Fitzpatrick s'est présenté dans le nouveau, Dwight Evans s'est présenté dans le nouveau, Brendan Boyle s'est présenté dans le nouveau, Mike Kelly s'est présenté dans le nouveau, Scott Perry s'est présenté dans le nouveau, Glenn Thompson s'est présenté dans le nouveau, Mary Scanlon s'est présenté dans le nouveau, Matt Cartwright s'est présenté dans le nouveau, Tom Marino s'est présenté dans le nouveau, Lloyd Smucker s'est présenté dans le nouveau, Mike Doyle s'est présenté dans le nouveau, Conor Lamb s'est présenté dans le nouveau, "Early Voting in 28 States Has Surpassed 2014 Levels" par AUDREY CARLSEN, dans le NYT du 6 novembre 2018, Mary Gay Scanlon a été élu en novembre 2018 pour remplacer le républicain Pat Meehan, Président de la Chambre des représentants, élection à la présidence le 8 novembre 2016, frontière entre les États-Unis et le Mexique, Affaire des colis piégés d'octobre 2018 aux États-Unis, l'élection présidentielle américaine de 2016, Fusillade dans une synagogue de Pittsburgh, élection présidentielle américaine de 2016, Élection à la Chambre des représentants des États-Unis. Bonne discussion ! Une autre juge conservatrice à la Cour suprême pourrait assurer la domination de la droite pendant 20 ans. Les électeurs des différents États sont aussi invités à se prononcer sur plus de 150 mesures référendaires, qui vont de la légalisation de la marijuana médicinale à l’augmentation du salaire minimum, en passant par le contrôle des armes à feu, le rétablissement du droit de vote des criminels condamnés et l’affichage des 10 commandements sur les propriétés publiques. La Pennsylvanie a subi un redécoupage à la suite de l'annulation de la nouvelle carte par la cour suprême. Lors des précédentes élections de novembre 2018, portés par l'impopularité du président Donald Trump, les démocrates font basculer 41 sièges et reprennent le contrôle de la Chambre des représentants après huit années passées dans l'opposition. Avec 53 sièges, la Californie compte la plus grande délégation, tandis qu’un État aussi peu populeux que le Dakota du Nord n'a qu’un seul élu. Ceux-ci n’ont pas le droit de voter sur les projets de loi. Mais elle s'inscrit dans une vague plus large, qui commence avec l'assassinat de deux Afro-Américains par un suprémaciste blanc dans une épicerie de Louisville[15]. En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio-Canada a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Les démocrates ont réussi leur pari de reprendre le pouvoir à la Chambre des représentants, lors des élections de mi-mandat aux Etats-Unis, mardi 6 novembre. Le Parti républicain est majoritaire à la Chambre des représentants depuis les élections de 2010. Un article de Sophie-Hélène Lebeuf. Aux 33 élections sénatoriales prévues cette année viennent s’ajouter deux élections spéciales, tenues en raison de la démission des sénateurs Thad Cochran, du Mississippi, et Al Franken, du Minnesota. En effet, près des deux tiers des représentants républicains n'avaient jamais siégé dans l'opposition[2]. Il s'agit de l'attaque antisémite la plus meurtrière de l'Histoire des États-Unis. Le Sénat, lui, reste républicain. Dans certains cas, le parti au pouvoir choisit en quelque sorte ses électeurs en manipulant les frontières des circonscriptions d'une manière qui semble défier la logique afin de diminuer le plus possible le nombre de circonscriptions que peut remporter le parti adverse, une pratique surnommée le « gerrymandering ». Les Américains pourront toujours télécharger TikTok, pour l'instant, Trump n'a payé que 750 $ d'impôts fédéraux l'année de son élection, COVID-19 : plus d'un million de morts dans le monde, Azerbaïdjan : au moins 24 morts en une journée, le monde appelle à la fin des combats, La construction d’un télescope à Hawaï oppose toujours Autochtones et astronomes, Point Roberts est devenue une « ville fantôme », Les Suisses disent non aux entraves à la libre circulation avec l'UE, Feux en Amazonie : le Cacique Raoni dénonce les « mensonges » de Bolsonaro, COVID-19 : le nombre de cas en temps réel, Hausse des cas de COVID-19 : Montréal et Québec sur le point de virer au rouge, Après Labeaume, des entreprises cessent leurs publicités à CHOI Radio X, L'Ontario est entré dans la 2e vague et elle sera « pire que la 1re », dit Ford, Trois critères étudiés pour faire basculer Montréal et Québec au rouge, Trump propose Amy Coney Barrett pour la Cour suprême, Les impôts de Donald Trump (Regarder la vidéo), Tous droits réservés © Société Radio‑Canada, Pourquoi les démocrates devraient reconquérir la Chambre des représentants, mais pas le Sénat, Élections de mi-mandat : voici où sont les luttes les plus serrées du Sénat, 10 facteurs qui influenceront le résultat des élections de mi-mandat, 3 raisons de s’intéresser aux élections de mi-mandat, Le gerrymandering, ou l'art de redécouper la carte électorale pour gagner, Consultez nos Normes et pratiques journalistiques. Au Texas, Will Hurd (R, sortant) contre Gina Ortiz-Jones (D); En Georgie, Rob Woodall (R, sortant) contre Carolyn Bourdeaux (D); Dans l'Utah, Ben McAdams (D) contre Mia Love (R, sortante); En Californie, Gil Cisneros (D) contre Young Kim (R, soutenue par le sortant); À New York, Anthony Brindisi (D) contre Claudia Tenney (R, sortante); À New York, Chris Collins (R, sortant) contre Nate McMurray (D). Dernière modification le 24 août 2020, à 23:08, Président de la Chambre des représentants, différentes élections fédérales, d'État et locales, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Élections_américaines_de_la_Chambre_des_représentants_de_2020&oldid=174107097, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence, Élections américaines de la Chambre des représentants de 2020. Les démocrates ne sont pas immunisés contre ce redécoupage créatif, mais les études montrent que les républicains s’y adonnent plus fréquemment. Représentant(e) sortant(e) non candidat(e) à sa réélection. Si vous n'êtes pas à l'aise avec l'utilisation de ces informations, Parmi eux, se trouve Susan Brooks, pourtant chargée du recrutement pour les prochaines élections[1]. À la suite des élections de novembre 2016, ils détiennent une majorité de 47 sièges sur les démocrates.L'opposition doit donc remporter 24 sièges pour espérer reprendre le contrôle de la Chambre. Restait à proclamer les résultats dans ces 6 circonscriptions[31], dont 4 situées dans des états majoritairement démocrates, mais toutes détenues jusque-là par des Républicains: Élections américaines de la Chambre des représentants de 2018, Droit d'auteur : les textes des articles sont disponibles sous. La fin de la campagne est aussi marquée par le thème de l'immigration, avec le voyage d'une caravane de plusieurs milliers de migrants honduriens à travers le Mexique pour rejoindre les États-Unis, et la formation d'une autre caravane d'un millier de migrants au Guatemala qui semble vouloir prendre le même chemin, dont Donald Trump se sert comme argument afin de mobiliser l'électorat républicain[12]. Beaucoup voient les élections intermédiaires de 2018 comme un premier jugement du bilan de son début de mandat[9]. Les représentants ont un mandat de deux ans. En Caroline du Nord, la justice annule le gerrymandering républicain transformant ainsi les circonscriptions de Mark Walker et George Holding en fiefs démocrates ; les deux élus se retirent alors[4]. Le président turc a nourri les craintes d'une escalade avec un discours incisif en soutien à Bakou. Des gouvernements républicains contrôlent les deux tiers des chambres des États. Les élections américaines de 2018 (en anglais : United States élections, 2018) se déroulent … Aux élections légistatives de mi-mandat, les Américains doivent renouveler les 435 sièges de la Chambre des représentants et le tiers des … Il se peut que ces informations soient de nature spéculative et que leur teneur change considérablement alors que les événements approchent.La dernière modification de cette page a été faite le 24 août 2020 à 23:08. Toutefois, l'électorat blanc et non diplômé, qui a porté Donald Trump à la présidence deux ans plus tôt, s'abstient davantage que l'électorat blanc diplômé, plus critique vis-à-vis du président[6]. Donald Trump devra cohabiter. Selon Kat Calvin, fondateur de "Spread the Vote, ce regain d'engagement politique a été causé par les choix politiques de l'administration Trump[26]. Les électeurs de 46 États sont aussi appelés aux urnes pour élire leurs représentants ou leurs sénateurs dans 87 des 99 chambres législatives du pays, pour un total dépassant les 6000 sièges. Actuellement, les républicains sont majoritaires tant à la Chambre des représentants qu’au Sénat. Le 26 octobre, deux autres colis piégés sont interceptés, destinés au sénateur démocrate Cory Booker et à l'ex-responsable des renseignements James R. Clapper (à nouveau via les bureaux de CNN)[20] ; le jour-même, le principal suspect est arrêté par le FBI à Plantation (Floride)[20]'[21]. Le président évoquant « un assaut » contre les États-Unis, accusant « le Parti démocrate [d']encourag[er] des millions d'étrangers illégaux à enfreindre nos lois et violer nos frontières et submerger notre pays », et avançant (sans apporter de preuves) que des terroristes du Moyen-Orient et des membres du gang salvadorien ultra-violent MS-13 auraient infiltré la caravane hondurienne[12]. Le nombre d’élus impartis à chaque État à la Chambre des représentants varie en fonction de sa population. Le président se rend régulièrement dans les États en jeu pour soutenir les candidats républicains, tandis que d'autres personnalités démocrates susceptibles de se présenter contre lui en 2020, comme Joe Biden[10] et Bernie Sanders[11], font également campagne pour les candidats démocrates. La campagne est marquée par des débats ultra-polarisés autour de la nomination controversée à la Cour suprême des États-Unis du juge conservateur Brett Kavanaugh, accusé d'agressions sexuelles. ». Desteny Martinez, 18 ans, vote pour la première fois dans une élection de mi-mandat aux États-Unis. Lors des précédentes Élections américaines de Midterm, en 2014, les 435 candidats présentés par chacun des deux grands partis à la Chambre des représentants n'avaient totalisé que 75,7 millions de voix, ce qui rend probable une progression de beaucoup plus d'un tiers de la … Nous utilisons les témoins de navigation (cookies) afin d'opérer et d’améliorer nos services ainsi qu'à des fins publicitaires. À un an des élections de 2018, les républicains sont considérés en difficulté : le président Donald Trump est impopulaire et les démocrates devancent largement les républicains dans les sondages nationaux[1]. En 2018, les élections à la Chambre des représentants des États-Unis ont lieu le 6 novembre pour renouveler l'ensemble de la chambre basse du Congrès (435 sièges). L'estimation du "United States Elections Project"[24] est légèrement plus basse, avec 110 millions de votants. Démocrates et républicains s’adaptent à la pandémie. Une grande enquête très étoffée du New York Times révèle que Donald Trump n'a payé que 750 $ en 2016 et 2017 et n'aurait rien payé pendant 10 … Selon ses proches, elle ne renonce pas à ses activités politiques et prévoit retourner bientôt au Bélarus. * Derniers Résultats avant de mettre sous presse mardi soir à 11 h 15 . Bien que ces retraits se produisent souvent dans des circonscriptions conservatrices imperdables[2], certains donnent des opportunités aux démocrates comme les retraits de Will Hurd et Pete Olson au Texas[3]. Au matin du 24 novembre 2018, alors que le comptage n'est pas encore totalement définitif, le parti démocrate a 8 % d'écart par rapport au parti républicain au niveau national[25] : Un total de 39 millions d'électeurs ont choisi de voter par anticipation ou par procuration, dans les 37 États sur 50 qui autorisent ce mode de vote, selon le United States Elections Project[24], un niveau inégalé dans l'histoire, selon Michael P. McDonald, professeur associé de science politique à l'Université de Floride, et presque autant que les 47 millions qui avaient fait de même lors de l'élection présidentielle américaine de 2016. En 2018, il y a exceptionnellement 35 sièges de sénateur à pourvoir. À la suite des élections de novembre 2016, ils détiennent une majorité de 47 sièges sur les démocrates. L'opposition doit donc remporter 24 sièges pour espérer reprendre le contrôle de la Chambre. Le respect de votre vie privée est important pour nous. « c'est le reflet du pessimisme des républicains à propos de la reconquête de la majorité en 2020 ». Le 23 octobre, à l'homme d'affaires George Soros ; le 24 octobre, à l'ancien président démocrate Barack Obama, à la candidate démocrate de l'élection présidentielle américaine de 2016 face à Trump Hillary Clinton, à l'ex-directeur de la CIA John O. Brennan (ce qui provoque l'évacuation des locaux new-yorkais de la chaîne d'information CNN où il travaille en tant que commentateur), à l'élue démocrate de Floride au Congrès Debbie Wasserman Schultz, à l'ex-ministre de la Justice d'Obama Eric Holder, à la députée démocrate californienne Maxine Waters[16], et au gouverneur démocrate de New-York Andrew Cuomo[17]. Fin octobre, plusieurs colis piégés contenant des bombes artisanales sont envoyés de manière coordonnée à des figures anti-Trump[16]. Durant l'été 2019, de nombreux élus républicains annoncent qu'ils ne seront pas candidats à un nouveau mandat. Dans celui-ci, deux sénateurs indépendants participent au caucus des démocrates et sont donc généralement comptabilisés dans leurs rangs. Son vice-président Mike Pence accuse lui le gouvernement vénézuélien d'extrême gauche et des groupes politiques honduriens de gauche d'avoir organisé les caravanes[12]. La Chambre des représentants est composée de 435 sièges, renouvelés entièrement tous les deux ans. Voici un petit guide pour vous permettre de mieux suivre la soirée électorale qui se déroulera aux États-Unis dans exactement une semaine. La dernière modification de cette page a été faite le 24 août 2020 à 23:08. L'estimation de 113 millions de suffrages des experts interrogés par l'Associated Press, sur le total des 435 circonscriptions, incluant les six grandes circonscriptions à comptabiliser, semblait relativement peu éloignée de la réalité[23]. La piste du terrorisme intérieur est privilégiée[19]. Le 16 novembre 2018, les totalisations en voix sur les 429 autres font apparaitre un total de 54,57 millions de voix pour le Parti Démocrate et de 48,99 millions pour le Parti Républicain, selon le The New York Times[22], soit une avance de 5,58 millions de voix en faveur des démocrates et un gain de 36 sièges sur 429. Les affrontements ont déjà fait plusieurs dizaines de morts, pire bilan depuis le cessez-le-feu en 2016. Nous utilisons les témoins de navigation (cookies) afin d'opérer et d’améliorer nos services ainsi qu'à des fins publicitaires. Le 31 octobre 2018, Donald Trump réaffirme vouloir mettre fin au droit du sol[13]. Le prochain redécoupage de la carte électorale se fera en 2021, dans la foulée du recensement de 2020. Aux élections légistatives de mi-mandat, les Américains doivent renouveler les 435 sièges de la Chambre des représentants et le tiers des 100 sièges du Sénat. Le troisième district du Maryland est un bon exemple de cette pratique. Si vous n'êtes pas à l'aise avec l'utilisation de ces informations, Le respect de votre vie privée est important pour nous. Dans la foulée de leurs départs, les gouverneurs de ces deux États ont nommé un successeur intérimaire, mais il appartient aux électeurs de désigner la personne qui terminera le mandat de l’élu démissionnaire. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Le tiers du Sénat est renouvelable, en rotation, tous les deux ans. La Grèce et la Turquie vont reprendre des pourparlers après des semaines de tensions en mer Méditerranée. Les citoyens du district de Washington ainsi que ceux de cinq territoires élisent un délégué (ou un commissaire résident, dans le cas de Porto Rico) à la Chambre. Contexte. Sa nomination devrait permettre aux conservateurs de contrôler le tribunal pour des décennies. Les deux sièges d’un État ne sont habituellement pas soumis au vote des électeurs lors des mêmes cycles électoraux. Le Parti républicain est majoritaire à la Chambre des représentants depuis les élections de 2010. Lors des précédentes Élections américaines de Midterm, en 2014, les 435 candidats présentés par chacun des deux grands partis à la Chambre des représentants n'avaient totalisé que 75,7 millions de voix, ce qui rend probable une progression de beaucoup plus d'un tiers de la participation en quatre ans. Combien de sièges sont en jeu et lesquels? Trump réagit en condamnant "tout acte ou menace de violence politique", mais il rejette la responsabilité sur les médias traditionnels[18]. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Environ 48 % des électeurs inscrits se sont déplacés, selon le United States Elections Project[24], soit la proportion la plus élevée depuis 50 ans pour des élections de Midterm[24]. Une victoire, mais pas de grand triomphe. Comment les élections fédérales sont-elles influencées par celles qui se déroulent à l'échelle des États? La nouvelle carte sera ainsi utilisée pour la première fois lors des élections de mi-mandat de 2022. Cette année, les sièges de 36 gouverneurs sont soumis au vote populaire. Le 27 octobre, un individu de l'extrême droite antisémite et qui le revendiquait ouvertement, Robert Bowers (mais qui était anti-Trump contrairement à Cesar Altieri Sayoc), entre dans la synagogue Tree of Life de Pittsburgh et ouvre le feu en criant : « Tous les juifs doivent mourir ! En 2020, les élections à la Chambre des représentants des États-Unis auront lieu le 3 novembre pour renouveler l'ensemble de la chambre basse du Congrès (435 sièges). Ainsi, un gouvernement peut assourdir la voix d'une communauté reconnue comme lui étant hostile en la divisant entre des districts qui lui sont généralement favorables. Tous les colis piégés ont été interceptés et désamorcés avant d'atteindre leurs destinataires, aucun blessé[16]. Il fait déployer 5 000 soldats américains à la frontière entre les États-Unis et le Mexique, qui se rajoutent aux plus de 2 000 membres de la Garde nationale et douaniers déjà présents sur place[14]. Le 25 octobre, l'acteur Robert De Niro et l'ex-vice-président démocrate d'Obama Joe Biden sont à leur tour visés, les colis sont à nouveau interceptés et désamorcés sans faire de blessés[18]. Il peut aussi, au contraire, regrouper dans un même district le plus grand nombre possible de ces communautés hostiles et ainsi s'assurer de n'accorder qu'un siège au parti adverse dans une région où celui-ci aurait autrement été en mesure d'en remporter deux ou trois. Les 37 représentants suivants ne se représentent pas en 2020 : Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète.